L'année 2016 a été une année importante pour le leader français de l'alimentation bio, la société Distriborg. En effet, en juillet 2016, le groupe français change de raison sociale et devient Bjorg Bonneterre et Cie. Ce changement apporte plus de clarté à la fois aux consommateurs et au marché.

"Bjorg Bonneterre et Cie" appartient au leader mondial de l'épicerie bio Wessanen

Les Français connaissent bien la marque Bjorg, synonyme de produits bio distribués en grandes surfaces avec des produits phares comme le muesli, les galettes de riz, les barres de céréales bio et les galettes de céréales. La marque Bonneterre est plus connue pour ses laits végétaux (lait d'amande, lait de riz, lait millet amande, etc). Les produits Bonneterre sont depuis longtemps appréciés des consommateurs fréquentant les petits magasins et les épiceries spécialisés dans les aliments bio. Elle est aussi connue des veggies de la première heure.
Distriborg en elle-même ne représentait aucune marque pour le consommateur lambda. Avec 19 enseignes telles que Bjorg et Bonneterre dans son portefeuille, elle se devait de devenir plus visible sur le marché de l'agroalimentaire. C'est naturellement que les dirigeants de l'entreprise ont associé les deux marques emblématiques de l'alimentation bio française : Bjorg et Bonneterre. Ce que la nouvelle raison sociale du groupe ne révèle pas en revanche c'est qu'il appartient au géant du bio en Europe, le hollandais Wessanen.

Wessanen

Depuis 2000, l'entreprise française est une filiale de Wessanen, grand groupe néerlandais de l'agroalimentaire, qui a restreint son portefeuille en 2013 pour s'orienter uniquement sur l'agroalimentaire biologique. Et c'est tout à son honneur. Bonneterre wessanen est d'ailleurs coté à la bourse d'Amsterdam. Et pour tous ceux qui ne connaissent pas encore Wessanen, en France : sachez qu'il n'emploie pas moins de 2100 personnes, réparties sur l'ensemble de ces unités de production présentes en Belgique, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en France, en Italie et en Allemagne.